LE Petit-maître Corrigé, Marivaux

par v.daffos

L’intrigue

  • Les personnages sont :
    Le comte : père d’Hortense .
    La marquise : mère de Rosimond.
    Hortense : fille du comte, fiancée de Rosimond.
    Rosimond : fils de la marquise , fiancé d’Hortense.
    Dorimène : elle se prétend amoureuse de Rosimond et essaye de briser le mariage.
    Dorante : ami de Rosimond (mais surtout de Dorimène).
    Marton : suivante d’Hortense.
    Frontin : valet de Rosimond .
  • Le sujet :
    Hortense, fille du comte, doit incessamment épouser Rosimond, venu avec sa mère la marquise pour le mariage. Mais Hortense est inquiète car elle ne doit pas l’épouser avant qu’elle ne le corrige. En effet, Rosimond a de ridicule manières. C’est pourquoi elle va demander de l’aide à sa suivante Marton. Elle va utiliser toutes les solutions, même les plus ridicules. Comme demander à Frontin de parler a Rosimond pour lui faire avouer qu’il l’aime. Dès le début, Frontin, valet de Rosimond, et Marton, suivante d’Hortense, s’aiment. Dorimène, amoureuse de Rosimond, fait tout pour empêcher ce mariage. Dorimène envoie une lettre d’amour à Rosimond qui la perd. Elle vient lui rendre visite pour s’expliquer avec lui. Dorimène, qui se sent aimée par Rosimond, exige le mariage.
    Hortense, jalouse de la relation entre Dorimène et Rosimond, hésite pour son mariage. Rosimond, conscient de ses bêtises , demande pardon à Hortense. Il finit même par avouer ses sentiments devant Dorimène. Tout est rentré dans l’ordre et Hortense et Rosimond vont pouvoir se marier.

Le décor :

La scénographie est réalisée par Eric Ruf.

Scénographie (n.f.) : La scénographie désigne aujourd’hui l’étude de l’art de la scène par des moyens techniques de mouvements ordonnés et scéniques.

Eric Ruf est un comédien, scénographe et metteur en scène. A la Comédie-Française, il a déjà beaucoup collaboré avec Clément Hervieu-Léger car il a conçu les scénographies de La critique de l’Ecole des femmes, du Misanthrope et à l’opéra, La didone de Cavalli et Mithridate de Mozart.

Dans le décor du Petit-maître corrigé il y avait :
- la représentation du ciel sur une toile immense s’étendant sur toute la largeur de la scène, elle était suspendue par des crochets et dirigée mécaniquement.
- une bute de hautes herbes représentant un champ recouvrant une importante partie de la scène. Du sable rejoignait ces herbes.
- sur le sol il y avait un tabouret en tissu rouge et un autre tabouret tous deux apportés par Hortense au début de l’Acte I pour peindre sa suivante Marton.

La peinture est importante dans cette pièce car Hortense peint, et on a l’impression aussi d’avoir plusieurs tableaux en face de nous quand on regarde.

la lumière

La lumière est l’un des éléments, avec le décor, les plus importants de la pièce car c’est ce qui va illuminer la scène, qui va lui donner son coté magique. La lumière change de tons selon les moments de la pièce : si le moment et un peu triste, la luminosité baissera. Par exemple, quand Rosimond pleure vers la fin de la représentation. La lumière est aussi l’élément qui met en valeur les personnages principaux de la scéne. Quand il y a plusieurs personnages qui jouent dans la scène sans avoir de rôle particulier, ce sont plutôt les personnages importants, qui dialoguent, qui vont être éclairer. Comme quand Hortense et Rosimond parlent de leur mariage en présence d’autres personnages.
On s’attendait à ce que, à la fin de la représentation, le rideau se baisse. Mais à la place, c’est la lumière qui s’est éteinte, laissant la scène et la salle dans le noir complet C’était original, inattendu.

les costumes :

les costumes ont été fabriqués en référence à ceux portés au XVIII siecle , (la pièce date de 1733). Ils nous permettent de distinguer les nobles et les pauvres avec les serviteurs : les costumes les plus élégants sont portés par les personnages les plus riches. Par exemple, Rosimond est doté d’habits d’un jeune noble parisien : il porte une cravate de lavallière verte et maron, il est accompagné d’un tricorne noir ,de hauts de chausse de couleur verte et d’une ombrelle rouge. On imaginait plutôt l’ombrelle comme un accessoire féminin. Cela donne un côté efféminé à Rosimond.
Hortense porte, au début de la pièce, une jolie robe blanche, rouge et grise accompagnée de chaussures blanches. Vers la fin de la pièce, elle est dotée d’autre robe rose et grise ou blanche.

Marton, elle, porte une robe blanche dotée de points bleus et munie de petites poches (pour pouvoir cacher la lettre).

Dorimène porte une robe rouge et blanche, très voyante. Au début de la pièce elle est munie d’une ombrelle rouge comme Rosimond.

le comte porte un vêtement maron. Il a une cravate de lavallière bleue et blanche accompagnée d’une chemise marron.
la marquise porte une robe bleue accompagnée d’un chapeau et de gants bleus.
Dorante porte une chemise grise et un pantalon gris, des bottes noires et un chapeau noir.
Frontin porte un costume marron, une chemise blanche, des hauts de chausse marrons clairs et une cravate de lavallière grise.

Zoom sur un personnage : Rosimond

Rosimond et ses changements de caractère sont très remarquables.
Au début de la pièce de théâtre, Rosimond veut s’asseoir par terre mais il y a du sable donc Frontin pose sa veste par terre pour que Rosimond puisse s’assoir dessus. Il se protège du soleil avec une ombrelle, ne peut pas faire un pas dans l’herbe sans risquer de tomber. A la fin de la représentation, il s’ assoit par terre sans protection, n’utilise plus son ombrelle, a perdu sa veste et son chapeau. Il se débarrasse de ses vêtements et de ses manières de Petit-maître et devient plus sincère. Il a perdu son côté... précieux.

Zoom sur un autre personnage : Marton

Le personnage de Marton est un peu fofolle elle n’hésite pas à dire ce quelle pense. Elle maîtrise très bien l’art de parler. Elle est franche .C’est aussi la suivante de Hortense. Marton va aider Hortense à coriger Rosimond. C’est un personnage qui fait beaucoup évoluer l’histoire en corrigeant Frontin car au début de la pièce c’était un petit maître lui aussi, en modifiant les phrases de Frontin pour les affaiblir et leur faire perdre leur sens c’est-à-dire qu’elle oppose des termes de son adversaire à d’autres mots plus forts, grâce à sa franchise.
Elle est vetûe d’une jupe à pois noir suivie d’un haut blanc et d’une ceinture noire.
C’est l’amante de Frontin qui est le valet de Rosimond.
Le rôle de Marton à été joué par Adeline D’hermy.

Elle a joué dans beaucoup de pièces de théâtre dont "le petit maître corrigé" et "l’école des femmes" de Molière.

Pourquoi se retrouve-on dans Marivaux ?

Hortense : comme la plus part des filles, elle attend que ça soit Rosimond qui vienne la voir pour lui dire qu’il l’aime. Exemple : Rosimond, comme 90% des garçons d’aujourd’hui, ne veut pas avouer qu’il aime Hortense.
Marton et Frontin : dans notre vie on a tous une personne qui donne de bons conseils et qui a une parole bienveillante, tout comme Marton et Frontin.

Voir en ligne : On en parle, sur TV Matin !